mercredi 31 juillet 2013

Bon 1er août

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

Demain c'est le 1er août, fête nationale des petits Suisses (pas les trucs qu'on mange en dessert).
On va se réunir dans tous le pays pour faire des grillades, des brunchs à la ferme, se péter le tube en plein soleil, écouter des groupes folkloriques, verser une larme en chantant l'hymne national suisse, écouter un concert de carillon, des discours patriotiques et voir les feux d'artifice.

Et se gargariser d'habiter un si beau pays qui ne connaît pas la crise.
Enfin, moins qu'ailleurs.
Car tout ne va pas si bien dans cette charmante contrée.
On a aussi des accidents de train, des mecs qui s'en mettent plein les poches, une politique migratoire déplorable, un système de santé qui nous coûte la peau des fesses, Federer qui perd depuis plusieurs semaines, le patron de Swisscom qui s'est suicidé, des inégalités salariales entre hommes et femmes, des glaciers qui fondent et tout le reste.

Et le pire, c'est que personne ne connaît véritablement l'hymne national suisse. On chante les trois premiers mots, et ensuite on laisse le chœur officiel ou la fanfare du coin siffloter l'air à notre place.
On verse une larme à la fin et on reprend la descente du petit blanc ou de la bière.
Mais ce n'est pas grave, on est Suisses et fiers de l'être, envers et contre tout.

On se rappelle les fondateurs de notre pays, ces forts montagnards qui ont lancé des troncs d'arbre sur les mecs qui venaient nous dicter de qu'on devait faire.
On a même un gaillard très gonflé qui a osé braver l'autorité et qui a dû, à l'aide de son arbalète, tuer une pomme qui trônait sur la tête de son môme Walter. Guillaume Tell a  inspiré Rossini et Hodler. Mais personne ne s'est jamais soucié de la pauvre pomme.

Non, mine de rien, on est fier d'être Suisse. On mange le meilleur chocolat du monde, on produit des couteaux suisses avec un truc génial et indispensable qui est le tire-bouchon et le Gruyère AOC est à tomber par terre.

Et puis le fromage à Eddy est super bon pour la raclette.

Sur nos monts, quand le soleil... poum poum.

Demain, pendant les feux d'artifice, j'aurai une pensée émue pour tous ceux qui ont forgé ce vaillant système suisse mais qui s'appellent Pinto, Gonzalez, Krasnic et N'Guyen. Ils n'ont toujours pas la nationalité suisse mais ce n'est pas si grave. Ils travaillent pour nous, paient des impôts et œuvrent pour notre belle identité nationale. Et s'ils veulent se faire naturaliser et obtenir le droit d'être fiers d'être Suisses, ils doivent connaître l'hymne national.
Alors que Cholet, Bochatay et Perrin ne savent que la première strophe.

Décidément, je suis fière d'être née dans un si beau pays.

Santé, chères concitoyennes, chers concitoyens.
Je m'en vais boire un bon verre de Fendant.  






56 commentaires:

hpy a dit…

Comment prendre ce texte? C'est comme s'il y avait un peu d'amertume derrière ces mots, malgré leur humour, mais cela me parait inconcevable de la part de Dédé.

Juste une question, est-ce que les vaillants Suisses ont lancé des troncs d'arbres sur des écossais? Il parait que c'est aussi leur sport favori. Il serait intéressant de voir une bagarre suisso-écossais.

Dédé a dit…

Certes chère dame du Nord, oui il y a de l'amertume...
quant aux Ecossais, je ne crois pas qu'ils soient venus jusque chez nous. Ils ont peur.

claude a dit…

Parce que tu crois que chez nous tout est rose comme on dit ! Oui, c'est rose et c'est bien pour ça qu'on est dans le KK. En fait je préfère la vie en bleu.
C'est du kif kif. Les gosses n'apprennent plus la Marseillaise à l'école et encore moins le chant des Partisans.
Les trains déraillent, y en a qui s'en mettent plein les fouilles tandis que d'autres survivent.
Moussa, Mohamed et les autres font le boulot que les français ne veulent plus faire. On a un président qui rêve.
Mais bon, la France est un beau pays, on a du bon pinard, de bons fromages, on fabrique aussi des couteaux à Thiers et Laguiole qu'on ne peut même pas s'offrir tellement il coûte la peau des fesses.
L'électricité augmente demain. Tout baigne quoi !
A la tienne !

ELFI a dit…

je fais partie des krasnic, gonzalez...je connais par coeur l'hymne : land der berge ,land am strome..
et pourtant.. je regarde les feux depuis longtemps ...:)))

Dédé a dit…

>claude: j'ai pas dit que c'était mieux en France. :-))Mais c'est vrai que vous avez du bon pinard et de bons fromages qui puent. Mais nous aussi! :-))

>elfi: est-ce que vous seriez d'accord de chanter sur le blog? :-)

Fifi a dit…

Notre petite fille est née le jour de la fête nationale. Pendant un bout de temps ses parents lui ont fait croire qu'elle avait droit à un feu d'artifices rien que pour elle :-)

Fifi a dit…

Dolto disait: "Ces merveilleux Suisses" !

Bergson a dit…

tout n'est pas rose mais tu peux aussi boire quelque chose de meilleur que le fendant.

aller bonne fet nat à toi et aux 3 suisses

et ne renverse pas trop de verres , tu auras encore la tête dans l'cul

Jackss a dit…

Bonne fête nationale, Dédé

De mon petit coin d'Amérique du Nord, la Suisse est évidemment un pays de rêve, d'une grande beauté. Je ne l'ai jamais vue, mais je l'imagine toute en verdure avec des montagnes à nous rendre jaloux. C'est aussi le pays des meilleurs horlogers au monde. Tout est précis et discrêt, même dans les banques.

J'associe la Suisse à la prėcision. Je suis donc surpris d'entendre que vous aussi vous avez des trains qui se permettent le luxe de dérailler. Votre réseau ferroviaire est sûrement en meilleur état et mieux règlementé que le nôtre. Le train fou fe Lac-Mégantic parti accidentèlement sans conducteur dans une pente abrupte va sensibiliser tout le Canada et même les Américains un peu trop portés à la dérèglementation.

Dans ma tête, la Suisse est un pays riche où il fait bon vivre. Mais, selon ce que j'entends, il faut des sous car le niveau de vie serait plutôt élevé.

Peu importe la situation que je ne suis pas en mesure de juger, je touve sain qu'on soit en mesure de se regarder d'un œil critique comme tu le fais, Dedé. C'est essentiel pour conserver les acquis dont on peut être fier.

Je me permets de dire que d'aussi loin que je sois, tous les Suisses que j'ai pu croiser étaient des êtres gentils et sympathiques. Je suis sincère.

Bonne fête nationale!



claude a dit…

Bonne Fête Nationale, Dédé !
La différence entre la Suisse et la France est que vous n'avez pas notre président.

Dédé a dit…

>fifi: "cette merveilleuse françoise". et chanceuse petite fille. :-)

>bergson: Le Fendant de la Dame de Sion est très bon. Fruité et tout et tout. Et quand il fait très chaud, on ne boit pas des vins rouges français trop lourds. :-))

>jackss: tu as raison, nous sommes sympathiques et gentils, enfin surtout moi. :-)
Le dernier accident de train qui date de lundi a impliqué deux trains. Ils n'ont pas déraillé mais se sont rentrés dedans car un train a quitté la gare trop rapidement apparemment. Mais tu as raison, notre réseau ferroviaire est performant, je le sais, je l'utilise régulièrement. D'ailleurs je vais remonter à la montagne ce midi avec un petit train fort sympathique qui roule avec une crémallière.

>claude: LOLLLLLL!

Cergie a dit…

Hi Dédé !
Un petit signe avant de rentrer chez nous, depuis le Beaujolais ; faut pas croire : tous les vins rouges français ni les gris les rosés et les blancs ne sont capiteux ! Certains désaltèrent bien !
Aujourd'hui midi, nous sommes au restau pour fêter l'anniv de notre fille dont nous avons cru qu'elle naîtrait pour la fête nat française puis pour la belge... (La pleine lune n'y a rien fait non plus)
Quant à Federer il a encore de fort beaux restes. Et il aura un splendide palmarès...
Cette année, on a beaucoup entendu parler en France de la victoire de Yannick Noah il y a 30 ans à Roland Garros !

Dédé a dit…

>cergie: coucou! cela fait plaisir d'avoir de tes nouvelles!. Je sais bien que les vins français peuvent être aussi très désaltérants. J'ai testé! ;-)
Et bien bon anniversaire à ta fille! :-)
Mais c'est qui Noah? :-)))))

Peter Olson a dit…

Je vois que tu as été très productive pendant mon absence de la blogosphère. Trois posts à lire…

Là, je vais être un peu sérieux et contestataire… Je pense qu’on a le droit. On débat ici ! :-)

C’est vrai que nous avons la chance de vivre dans des beaux pays… Mais, est-ce que je suis fier d’être français… ? Merde, je ne le suis pas !! Est-ce que je suis fier d’être suédois ? Comme ce n’est pas nous qui sont responsables de la création des montagnes, lacs, rivières…, comme nous avons pour la plupart entre nous que très très modestement contribué à rendre le pays ce qu’il est, je crois que nous devons plutôt nous considérer heureux, contents, chanceux… d’être nés, de vivre, dans un de ces pays que à être fiers. Ou… ?

J’ai pris l’occasion d’écouter l’hymne suisse que je connaissais mal (vous ne gagnez pas assez souvent des concours sportifs et sur le courts de tennis on n’entend jamais des hymnes). Il y bien sur les différentes versions en vos différentes langues et les textes ne semblent pas être des pures traductions, mais les différents versions me semblent être plutôt un hommage à Dieu. Alors, je n’aime pas trop qu’on mélange pays, politique… et religion ( « God save the Queen »… Obama qui jure sur la bible….) Il serait peut-être aussi bien qu’on ne joue que la musique ?

Bon, ce n’est pas très grave. Il faut espérer qu’aujourd’hui nos sentiments nationaux sont à prendre avec une certaine légèreté, sans trop de patriotisme et surtout sans sentiments de supériorité.

Je vois que tu es d’accord avec moi sur les droits des Gonzales, N’Guyen... Olson et autres immigrants !

Après tout ça, je te souhaite quand’ même une bonne fête nationale, un bon concert de carillons, des feux d’artifice, des verres de Fendant … et même de verser une larme. Je t’embrasse !

claude a dit…

Il y a une autre différence entre la Suisse et la France, c'est que Peter a choisi la France.
OK, je m'en vais !

Solange a dit…

Les humain ont tendance à s'imiter c'est partout pareil alors aussi bien fêter. Bonne fête nationale.

Jackss a dit…

Fifi a dit avoir une fille née le jour de la fête nationale. C'est mon cas. Je suis né le 4 juillet, jour de la fête nationale des québécois. J'ai un frère né le 14 juillet, jour de la fête nationale des français.

Dédé,

dans tes propos concernant les Suisses, comme je te comprends. Ici, on n'arrête pas de dénigrer les québécois quand ils font quelque chose qu'on n'aime pas. On s'en prend facilement à l'un des nôtres, surtout s'il réussit, en particulier en affaires. Et pourtant si quelqu'un parle contre le Québec ou les québécois, nous réagissons très fortement.

Vive la Suisse, ses belles montagnes, ses horloges et son réseau ferroviaire. Nous avons l'un des plus archaïques au monde. Et pourtant, ça n'a pas toujours été le cas. Nous avions au début du siècle dernier des trains qui roulaient de l'Atlantique au Pacifique. Une bonne partie a été démantelée, les terres vendues pour être sûr de ne pas rebâtir le réseau. Il y a tout lieu de croire que la décision a été prise pour avantager les pétrolières.

Jackss a dit…

Whops, j'ai fait une erreur,

le 4 juillet, c'est la fête des Américains. Quelle erreur! Où avais-je la tête?

Dédé,

Jai fait une autre erreur ou plutôt un oubli. J'ai oublié de dire que j'étais d'accord avec toi quand tu dis: tu as raison, nous sommes sympathiques et gentils, enfin surtout moi. :-)

claude a dit…

Alors, tu n'as pas trop mal aux cheveux ce matin ?

Jackss a dit…

Claude,

En effet! Mes cheveux ont frisé d'un coup sec. Je demeure à une demi-heure de la frontière des USA. je n'y suis pas allé depuis une dizaine d'années.

Près de la frontière, on parle français en plusieurs endroits. Il y avait même un camping, près d'un lac où j'allais plus jeune. L'endroit était superbe. Quand des américains se présentaient, nous leur disions que nous ne comprenions pas l'angals. C'était notre façcon de demeurer majoritaire en plein territoire américain.

claude a dit…

@ Jackss
Sympa cette réponse Jacks mais c'est a Dédé que je demandais cela. C'est ce que l'on dit quand on boit un peu trop de fendant ou autre
alcool. On dit aussi avoir la gueule de bois.
Moi, je suis à des milliers de kms des US et j'y vais tous les 6 ans.
Et comme mes amis ne parlent pas français, je suis obligée de parler anglais.

Jackss a dit…

Hihi

Claude,

On dirait qu'il faut souvent être près d'un milieu populaire pour ne pas y aller. Aujourd'hui s'ouvrent dans ma ville Les Jeux du Canada. Plusieurs ont traversé le Canada pour venir ici. Ce sont des compétitions sportives d'été que plusieurs villes auraient aimer avoir. C'est à 10 minutes de chez moi et je n'ai pas prévu y aller.

Dédé a dit…

suis à la montagne. de retour demain

Jackss a dit…

Bonjour Dédé,

Quand tu seras redescendue de la montagne, j'aurais besoin d'un petit service. Il y a un lien intéressant que j'aimerais utiliser à l'occasion sur mon blogue. Mais j'aimerais savoir s'il fonctionne à l'extérieur du Canada.

http://plus.lapresse.ca/

Dédé a dit…

Les hymnes nationaux ont une histoire et souvent l'histoire a ses bases dans le christianisme. Faut-il donc rejeter toute l'histoire afin de devenir complètement laïc et avoir un hymne national complètement neutre? le débat est lancé.

Concernant la fierté d'être de tel pays ou de tel autre,je pense qu'on peut l'être. Si on participe au débat public, si on s'investit dans la politique ou autres activités, on a le droit d'être fier d'une appartenance. Certes, on n'a pas créé les montagnes et les lacs mais on peut créer une identité nationale qui prenne en compte les multiplicités.

>solange: Merci, ce fut une belle fête.

>jackss: Eh oui, le 4 juillet c'est fête nationale pour les Américains. Ce doit être l'émotion qui t'a fait te tromper. Je pense que les Suisses, au milieu de l'Europe, n'ont eu de cesse de se battre pour construire une identité nationale qui tienne la route. Quand même, 4 langues nationales, des dialectes, des coins perdus et tout cela tient ensemble, cela tient un peu du miracle non? :-)

Pis c'est vrai que t'es un mec gentil. :-))

Et concernant ton lien, oui il fonctionne même hors du Canada.

Peter Olson a dit…

Comme tu dis... "le débat est lancé", encore que personne d'autre que toi et moi s'est exprimé à ce sujet pour le moment. :-)

Dédé a dit…

>peter: c'est la chaleur, les gens ont de la peine à réfléchir.
:-))

Dédé a dit…

>claude: et pour répondre à claude, oui j'avais un peu mal aux cheveux le 2 août. J'ai dû attendre le 3 pour boire à nouveau... du porto.

Bergson a dit…

je lis que tu n'as pas été raisonnable encore une fois !
je t'avais prévenu que le fendant est traitre ; tu n'écoute jamais les conseils d'un vieux buveur

Dédé a dit…

>bergson: on ne vit qu'une fois... burppppp

hpy a dit…

Il ne faut pas changer les hymnes, ni musique, ni paroles, car ils font partie de nos traditions. Ensuite on n'est pas obligés de les prendre à la lettre non plus. Il suffit d'être fier d'être suisse, français, suédois ou je ne sais quoi, même finlandais. Et d'accepter que les autres soient fiers d'être ce qu'ils sont. Et accepter de vivre ensemble avec nos différences, sans essayer d'obliger qui que ce soit de devenir autre chose. C'est d'ailleurs impossible. Mais s'il y a quelque chose qu ne va pas chez soi, on peut toujours essayer de l'améliorer.

Jackss a dit…

Bon retour de congé Dédé,

C'est passionnant ce que tu racontes sur les racines chrétiennes des hymnes nationaux, les racines identitaires, le multuralisme. Il y a là en effet matière à de nombreux débats. Je me retiens pour ne pas m'y engager.

Je me contenterai de te laisser le texte de la version originale de l'hymne national du Canada écrite en 1880, en français. Aujourd'hui, l'hymne n'a été réduite qu'au premier couplet:


Ô Canada ! Terre de nos aïeux,
Ton front est ceint de fleurons glorieux !
Car ton bras sait porter l'épée,
Il sait porter la croix !
Ton histoire est une épopée
Des plus brillants exploits.
Et ta valeur, de foi trempée,
Protégera nos foyers et nos droits,
Protégera nos foyers et nos droits.

Sous l'œil de Dieu, près du fleuve géant,
Le Canadien grandit en espérant.
Il est né d'une race fière,
Béni fut son berceau.
Le ciel a marqué sa carrière
Dans ce monde nouveau.
Toujours guidé par sa lumière,
Il gardera l'honneur de son drapeau,
Il gardera l'honneur de son drapeau.
De son patron, précurseur du vrai Dieu,
Il porte au front l'auréole de feu.
Ennemi de la tyrannie
Mais plein de loyauté,
Il veut garder dans l'harmonie,
Sa fière liberté ;
Et par l'effort de son génie,
Sur notre sol asseoir la vérité,
Sur notre sol asseoir la vérité.
Amour sacré du trône et de l'autel,
Remplis nos cœurs de ton souffle immortel !
Parmi les races étrangères,
Notre guide est la loi :
Sachons être un peuple de frères,
Sous le joug de la foi.
Et répétons, comme nos pères,
Le cri vainqueur : « Pour le Christ et le roi ! »

Dédé a dit…

>hpy: je partage un bout de votre raisonnement, même l'entier. Alors soyons fiers d'être Suisse, Français, Suédois et Finlandais et aussi Canadien. Et puis continuons de construire nos pays et d'y accueillir comme il se doit ceux qui veulent y vivre, (tout en respectant les traditions en vigueur).

>jackss: Dieu est aussi bien présent dans ton hymne...

claude a dit…

Je suis assez d'accord avec Hélène.
Nous avons eu un Président qui avait voulu changer le Tempo de La Marsellaise, bouh!!!!
Nous un avons un hymne guerrier, d'autres religieux, C'est ainsi et comme le dit si bien Hélène, c'est notre patrimoine.
Chez nous cela pourrait tourner un peu plus rond, mais je suis fière d'être française,, quoique notre Belle France n'est peut-être pas aussi douce qu'avant.

Dédé a dit…

>claude: il voulait changer le tempo? le mettre en mode ralenti? un peu comme lui?? :-))))))

Cergie a dit…

Je suis en train de me demander combien de km2 ferait la Suisse si on mettait à plat les montagnes ? La France est un "petit" pays en regard des Etats Unis d'Amérique mais on y rencontre des paysages variés et on y nage vite*...

*Mais dans le Parisien que j'ai lu ce matin j'ai appris que nos nageurs ne se lavent pas avant de se mettre à la baille. Berk !

Cergie a dit…

Tu ne dois pas le savoir car je ne t'en ai rien dit mais un de mes surnoms complet est Marguerite Chollet (avec deux ailes) car ce nom de famille était celui de ma grand'mère...

Cergie a dit…

(Et je ne suis pas née en France ni ma fille non plus d'ailleurs. Ni l'une ni l'autre sur le même continent en plus)

Cergie a dit…

Allez ! Je vais faire mon marché dans le département à coté du mien !
(Je porte une petite laine car il fait frais ce matin)

Bonne journée à toi Dédé !

Dédé a dit…

>cergie chollet: je pensais que chollet était un nom de famille du canton de Vaud. On m'a encore raconté des salades.
Ce matin il fait encore très chaud chez nous, mais on nous annonce des orages pour demain et surtout jeudi une baisse conséquente des températures. Je dois dire que cela n'est pas pour me déplaire, on va pouvoir respirer un peu car travailler en pleine canicule, ce n'est pas agréable ni pour nous, ni pour les clients.

J'ai fait des compétitions de natation durant de nombreuses années mais il me semble que j'étais propre quand je plongeais... :-)))

Olivier a dit…

"On mange le meilleur chocolat du monde" rien que pour ca, je demanderais bien mon asile gastronomique. Pour les pommes, nous avons eut un serial killer , n'oublions pas que Chirac a ete elu avec un slogan ultra violent pour les pauvres pommes "MANGER DES POMMES"...
Avec un leger retard, bonne fete , et bon chocolat

claude a dit…

Je vois que tu connais nos ex présidents !

Peter Olson a dit…

Je vois que le débat concernant la fierté a enfin été lancé.

La plupart des hymnes nationaux ont été créés vers la fin du 19 siècle – avec quelques exceptions. C’était une époque très nationaliste, patriotique, croyante… La tradition avec les hymnes n’est pas très ancienne. Certains hymnes plus récents (pays qui ont gagné leur indépendance) sont souvent révolutionnaires, sanguins … Bon, si on prend les mots en deuxième degré, pourquoi pas, mais je demande quand’ même s’il ne serait pas aujourd’hui aussi bien de juste oublier les paroles.

En attendant je suis assez content d’être né en Suède, très content d’avoir le droit de vivre en France, très content de pouvoir visiter la Suisse... :-)

claude a dit…

Moi, suis jamais allée en Suède mais par contre je suis passée à Bâle en camping en allant en Autriche. Il y a plein d'endroits où j'aimerais que mon Chéri m'emmène, le hic est que lui bosse toujours.

Dédé a dit…

>olivier: Chirac un sérial killer: je ne l'avais jamais perçu comme cela mais je trouve que le qualificatif lui sied à merveille!

>claude: l'histoire de France n'a plus de secret pour moi. :-))

>peter: si on ne garde que la musique, on fait "poum poum" pendant le refrain?

>claude: Bâle est une belle ville qui mérite qu'on s'y arrête. La vieille ville est très belle. La ville industrielle est moche, comme toutes les banlieues industrielles. Ton chéri devrait quand même prendre quelques vacances.

Fifi a dit…

Je suis d'accord avec Hélène: "d'accepter que les autres soient fiers d'être ce qu'ils sont. Et accepter de vivre ensemble avec nos différences, sans essayer d'obliger qui que ce soit de devenir autre chose." Vaste et exigeant programme !

Pour les hymnes nationaux, il faut les aborder en les replaçant dans leur contexte historique et mettre à distance une lecture littérale. Comme pour la Bible :-)

claude a dit…

On cherchait l'autoroute pour l'Autriche. En fait je n'étais pas en camping mais en camping car. Pour les vacances de mon Chéri c'est en novembre. Désolée nous avons choisi une autre destination que la Suisse. Ce n'est pas la Suède non plus.
Pour voyager un peu j'attends que mon Chéri soit en retraite et avec ce que le gouvernement pond, c'est pas demain la veille. Quand il y sera, moi, je ne serai plus en état de voyager.

Dédé a dit…

>fifi: Hpy est notre maître à penser, la sagesse incarnée avec un poil de causticité toujours très bienvenue.

Tiens, en parlant de la Bible, Eve a mangé la pomme et Guillaume Tell a tué une pomme. Est-ce qu'il faut voir un lien entre ces deux choses et Chirac?

>claude: voyons, voyons, tu vas faire de beaux voyages. Mais tu viendras une fois en Suisse. Il y a plein de choses à faire: balades, visites culturelles, fondues, raclette, röstis. Etc.

>peter: tu vois que les gens débattent.

hpy a dit…

Moumoune est à coté de moi, sur le bureau (moi sur une chaise), elle ronronne très fort et toutes les deux nous pensons à Sikkim.

hpy a dit…

Moumoune est parie se reposer, Nefertiti la remplace et pense à Sikkim avec moi. (Je suis toujours sur ma chaise, Nefertiti est sur le bureau)

hpy a dit…

Nous pensons très fort à Sikkim aujourd'hui.

claude a dit…

Pauvre Sikkim !

Thérèse a dit…

Le premier août j'ai lu tout l'hymne suisse du début jusqu'à la fin. C'est vrai qu'en Suisse la religion ne'st pas séparée de l'état.
En France l'hymne a d'autres couacs à mon sens.J'aime mieux chanter Yves Duteil ou Coulais que chanter "...mugir ces féroces soldats qui viennent égorger vos fils, vos compagnes..."
On s'adapte bien aux nouvelles moeurs et aux nouveaux impôts de gré ou de force pourquoi ne pas réajuster l'hymne??
C'est tout pour aujourd'hui ma p'tite dame.

Thérèse a dit…

Maintenant je vais lire les commentaires.

Nathalie Beaumes a dit…

Curieuse comme je suis, je suis allée chercher les paroles :

Hymne national suisse (Cantique suisse)

1ere strophe

Sur nos monts, quand le soleil
Annonce un brillant réveil,
Et prédit d'un plus beau jour le retour,
Les beautés de la patrie
Parlent à l'âme attendrie;
Au ciel montent plus joyeux
Au ciel montent plus joyeux
Les accents d'un coeur pieux,
Les accents émus d'un coeur pieux.



2e strophe

Lorsqu'un doux rayon du soir
Joue encore dans le bois noir,
Le coeur se sent plus heureux près de Dieu.
Loin des vains bruits de la plaine,
L'âme en paix est plus sereine,
Au ciel montent plus joyeux
Au ciel montent plus joyeux
Les accents d'un coeur pieux,
Les accents émus d'un coeur pieux.



3e strophe

Lorsque dans la sombre nuit
La foudre éclate avec bruit,
Notre coeur pressent encore le Dieu fort;
Dans l'orage et la détresse
Il est notre forteresse;
Offrons-lui des coeurs pieux:
Offrons-lui des coeurs pieux:
Dieu nous bénira des cieux,
Dieu nous bénira du haut des cieux.


4e strophe
Des grands monts vient le secours;
Suisse, espère en Dieu toujours!
Garde la foi des aïeux, Vis comme eux!
Sur l'autel de la patrie
Mets tes biens, ton coeur, ta vie!
C'est le trésor précieux
C'est le trésor précieux
Que Dieu bénira des cieux,
Que Dieu bénira du haut des cieux.

Nathalie Beaumes a dit…

Je trouve ça plus beau que les "féroces soldats" dont le sang devrait abreuver nos sillons.

Pieu certes, mais beau.


Euh pardon, je voulais dire pieux.



Mais beau.