jeudi 8 août 2013

Nos amies les bêtes

J'ai souvent ici un ton caustique et ironique sur le monde qui nous entoure. (pas aujourd'hui)

Pourtant, il y a une chose dont je suis sûre, c'est que nos compagnons à quatre pattes représentent pour toutes et tous de véritables animaux de compagnie.
Souvent nos petites bêtes ont bien plus d'intelligence et de sensibilité que les êtres humains qui nous entourent. Heureusement ou malheureusement.

Qui de nous n'a pas apprécié de serrer contre lui une petite boule de poils le soir venu, après une journée de travail éreintante où tout le monde nous a cassé les pieds?
Il est vrai que nos amies les bêtes demandent de l'affection et de l'attention. Mais elles nous accompagnent pendant de longues périodes de nos existences.

Hier, notre petite chatte, Mlle S., est partie en s'endormant doucement. Elle avait 17 ans.

Elle discutait tous les matins avec le patron de la maison. Le soir venu, elle s'installait devant la télévision pour regarder le TJ. Elle aimait bien les matchs de tennis aussi, surtout Federer bien sûr. Elle n'aimait pas trop Alain Rebetez et sa figure de clown commentant la politique suisse devant le palais fédéral. Il lui faisait peur avec ses mimiques.

Elle venait également se blottir sur le duvet la nuit venue. Elle nous racontait des histoires, elles mettaient des poils partout, elle ronronnait quand elle était contente.

Hier, elle est partie sous d'autres cieux laissant toute une famille désemparée.
Elle a vécu ses derniers instants dignement et elle repose maintenant dans un endroit idyllique, tout près des sapins et des montagnes.

Aujourd'hui, moi je suis triste. Mais c'est ainsi. On a vécu de belles années ensemble. 17 ans, c'est long pour une belle histoire et c'est trop court aussi.

Il paraît que les chats de la dame du Nord, Moumoune et Nefertiti, ont bien pensé à elle quand elle s'est endormie.
Entre chats, on se comprend et on se tient les pattes quand il y a des coups durs.

Chalut...
Snirf...
Je vous serre la patte...




19 commentaires:

claude a dit…

C'est une bien triste nouvelle car on s'attache à ses petites bêtes et on a de la peine quand elle s'en vont.
Je n'ai pas trop le temps de développer car j'ai du boulot à faire pour mon boss Chéri mais je reviendrai demain matin.

claude a dit…

Me revoilà, j'ai tapé à vitesse grand V.
Je n'ai jamais eu de chance avec les chats. C'est la raison pour laquelle je n'en veux plus. Nous n'avons plus de chien non plus car quand on part en voyage il faut trouver quelqu'un pour s'en occuper.
Ce sont de bons compagnons mais des bêtes à chagrin.
Choupette et Mimi.
J'avais écris un truc sur Choupette mais je ne le retrouve pas.
On a même un jour adopté une tite chatte qui était moche mais affectueuse et elle s'est fait taper sur la route. Véto, radios, euthanasie. Trois, cela fait beaucoup.
Peut-être que ta Maman habite dans un endroit pas dangereux pour les chats et en reprendre un autre.

Bergson a dit…

cha ché une bien triste nouvelle.
mais 17 ans c'est presque un record chaïesque ; donc point de tristesse.
elle est au paradis des chats là où les baignoires sont remplies de lait et où les bols se remplissent de croquettes automatiquement

ELFI a dit…

je compatis.. c'est triste de perdre son chat...( mon siamois à vécu 20 ans..) un petit salut!

ELFI a dit…

p.s. rebetez ,
même pas peur...me fait rire!!!

Cergie a dit…

Les "bêtes" sont comme les enfants... Lorsqu'on en a seulement une elle est très précieuse. Sa disparition laisse un grand vide surtout lorsqu'elle est venu compenser celui du départ des enfants...

claude a dit…

C'est ce qui s'est passé avec Choupette. Quand elle est morte, les enfants n'étaient plus à la maison depuis un moment, c'était notre fifille et notre chagrin fut grand.

hpy a dit…

Sikkim n'est plus, mais restera pour toujours dans le cœur de ceux et celles qui l'ont aimée.

Marguerite-marie a dit…

je compatis, je comprends qu'on soit triste à la perte d'un petit compagnon qui fait souvent, comme c'est le cas, partie de la famille. en ce qui concerne les chats, je n'ai pas une affection particulière pour eux , et ils ne me le rendent pas car souvent ils m'aiment!
mais ceci est dû en partie à l'amour immodéré que portait ma belle-mère à son chat "oméga" qui passait avant tout le monde dans ses préoccupations!
je t'embrasse et te dis merci pour tes visites fidèles.

Bergson a dit…

tu as remarqué que lorsque tu râles ce qui avouons le est assez rare le commentaire est plus alerte

nous attendons ton dernier râle


enfin de la semaine

Jeanmi a dit…

Nous projetons nos manques d'affection sur certains animaux qui nous semblent renvoyer en échange de la tendresse. Seuls certains dits "de compagnie" y ont droit. Or les autres sont également des êtres vivants et ont droit à notre considération. Y compris le moustique qui m'a aussi dévoré cette nuit...

Marguerite-marie a dit…

je n'ai pas la tolérance ni la compassion de Jeanmi pour les moustiques ou autres insectes que l'"écrabouille" sans scrupules quand je le peux car moi ils ne me ratent que rarement!

claude a dit…

Dis-donc, en parlant de moustiques je les attire. Le hic est qu'actuellement en Martinique il y a une épidémie de Dengue, j'y vais au mois de novembre.
Les autorités demandent aux touristes de repousser leur voyage, J'espère qu'en novembre ce sera passé.
C'est toujours le même problèmes dans ces îles, les gens se foutent de tout et ne respectent pas les consignes qu'on leur donne depuis des années pour éviter les élevages dans les jardins. Il pleut souvent et il y a tjrs un tas de gamelles qui traînent.
Déjà dans certains patelins, les caniveaux sont à l'air.

Dédé a dit…

>à toutes et tous: merci pour vos commentaires et bienvenue à Jeanmi. Mais je crois que je n'aime quand même pas les moustiques. ;-)

Cergie a dit…

Pourquoi pensé-je à la mouche Mireille tout à coup ?

Dick Annegarn - Mireille

"Permettez-vous que j'emprunte votre oreille ?
Histoire de vous raconter l'histoire de Mireille
Mireille est une mouche, comme toutes les mouches
Le soir, elle se couche, à l'aube elle se réveille

[Refrain:]

Ah zoumzoumzoumzoumzoumzoumzoumzoumzouzoum

Un jour, elle atterrit dans la cellule d'une crapule
Raymond était son nom, il tirait vingt ans de prison
Violeur, voleur, tueur, Raymond attend son heure
Abruti par l'ennui, la mouche le surprit

[Refrain]

Raymond: Bonjour,la mouche ! Mireille: Bonjour, Raymond !
Soyons de bons amis, des amis pour de bon
La brute apprivoisée, passant toute sa journée
À jouer avec Mireille, pour bonne conduite est libérée

[Refrain]

Qu'est-ce qu'on peut bien faire, quand on sort de prison
Dans une poche une mouche, dans l'autre quelques ronds ?
"Si je me faisais dompteur de puces, de cafards et d'abeilles
Je ne me ferais manager, la bête de scéne serait Mireille"
Oh oué !

[Refrain]

"Voyons ce que ça donne, voyons si tu étonnes
Les clients de ce bistro, Mireille, va faire ton numéro"
"Tiens, une mouche ? Pardon", dit le garçon
Et d'un pouce farouche...

Ah zoum zoum... zoumahzoumzoum... zoum...

Mireille..."



http://www.paroles-musique.com/imprim.php?id=75242

Peter Olson a dit…

Bien sur, désolé pour la perte de Mlle S. Moi aussi, j’aime les bêtes… avec une certaine préférence pour les lamas bien sur. :-)

Thérèse a dit…

Désolée pour Miss S. l'amour inconditionnel c'est rare.

Nathalie Beaumes a dit…

17 ans c'est une belle vie dans une bonne famille. Cette mademoiselle S. a eu de la chance, et vous aussi.

Nathalie Beaumes a dit…

Bergson, eh oui, le chat râle bien sûr !
(les amateurs de steaks sous vide me comprendront !!!!)