jeudi 11 avril 2013

Déménagement tous les deux jours


Jérôme Cahuzac déclare à la Dépêche du Midi qui l’a joint au téléphone : « Je déménage tous les deux jours  pour fuir la pression ».

Je ne vais pas le plaindre. Ses mensonges répétés et sa piètre façon d’endosser son rôle politique me font bondir, bien que je ne sois pas française.
Cependant, le président l’a dit hier soir, on va assister à une moralisation de la politique. L’opération « mains propres » est lancée. Les députés et les sénateurs verront leur patrimoine publié et la France établira chaque année une liste des paradis fiscaux.
Aujourd’hui je suis contente. J’habite dans un paradis fiscal, j’ai plusieurs comptes en banque, il pleut des cordes et j'ai les mains propres.

Et puis comble de chance, je n’ai pas besoin de déménager tous les deux jours. Et je ne fuis pas la pression. Au contraire, j’aspire toujours à être proche d’une pompe à bière et je suis honnête. Non, Monsieur Cahuzac, je ne vais pas vous plaindre et je ne vais pas chercher à vous géolocaliser pour vous poser des questions. Au contraire, je me gausse de votre imbécillité et de votre prétention. Oui, vous êtes prétentieux et vous faites honte à la République et à tous les honnêtes citoyens qui de par le monde s’investissent dans leur travail et aspirent à vivre du mieux possible dans une société impitoyable envers les faibles.

A votre bonne santé Monsieur Cahuzac. 


© Dédé Avril 2013

20 commentaires:

claude a dit…

Tu n'y vas pas de mains mortes, mais tu as raison, on va sûrement le plaindre celui-là. Moi, je lui propose d'aller planter ses oignes à Singapour ; il sera près de son pognon.
Ah non, c'est vrai,il va être rapatrier en France. Faut bien qu'il règle ses comptes, ceux qu'il doit à l'état et c'est aussi quand il sera derrière les barreaux qu'il aura rendu des comptes à la République. C'est tout ce qu'il mérite. Certaines personnes le sont pour moins que ce qu'il a fait.
On n'est pas sorti de l'auberge car les opinions divergent quand à l'étalage du patrimoine des députés, c'est encore un truc qui va partir en eau de boudin et d'ici qq temps on n'en entendra plus parler.
C'est comme la retraite à 60 ans.
C'est tombé dans les oubliettes.
Ils sont tous plus menteurs les uns que les autres.
C'est comme l'autre qui nous bourre le mou avec le chômage qui doit monter jusqu'à la fin de l'année et qui va descendre au 1er janvier. C'est à mourir de rire si ce n'était pas si grave.

Marguerite-marie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Marguerite-marie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Marguerite-marie a dit…

moi je suis d'accord avec Finkelkraut, ce déballage est de l'enfumage: pendant qu'on expertise les soi-disants patrimoines (une place de parking..) des ministres ou députés on oublie l'essentiel de cette affaire pourquoi tous ceux qui ne pouvaient pas ne pas le savoir n'ont pas réagi???? les Français en général soupçonnent et jalousent(en envient) ceux qui leur semblent avoir mieux réussi financièrement qu'eux!
Mais ça permet au président de parler, de montrer combien, lui, est autoritaire!!
vivement le printemps et qui sait sous les flaques d'eau, la plage!

Dédé a dit…

>claude et marie-marguerite: commentaires précieux. En effet, comment ce monsieur a-t-il pu passer entre les gouttes pendant si longtemps? Il devient urgent de réfléchir à comment le politique doit s'organiser. Le message du président peut certainement rassurer en ces temps difficiles mais il est triste de devoir en arriver là pour parler de morale en politique...

Peter Olson a dit…

Je pense que l’essentiel du problème, c’est évasion fiscale, la fraude… . Si les gens, y compris députés, ministres… ont des patrimoines, je ne vois pas la nécessité de les faire publier. Je ne me considère pas politiquement à droite, mais est-ce qu’on n’est pas devant le danger que les gens avec une certaine fortune – honnêtement acquise - seront écartées des listes des éligibles ? Si les ministres, députés, élus… signent sur l’honneur, et avec contrôle d’une juridiction, de ne pas avoir « triché », est-ce que ça ne suffit pas ? Pourtant, et je suis d’accord - il est sur qu’un « nettoyage » est nécessaire, dans la « mafia » actuelle (droite et gauche confondus).

Ce qu’on doit surtout espérer que le cas Cahusac peut nous amener, c’est une législation et contrôle beaucoup plus sévère contre la fraude et l’évasion fiscale, ce qui suppose une campagne internationale (et là il faut être très optimiste pour y croire). Ceci ne concerne pas que les personnes, mais aussi les groupes internationaux, les banques… . Les gens qui travaillent dans de cabinets spécialisés et dans les services dans les grands groupes que pour déplacer les profits là ou ils n’auront pas à payer des impôts pourraient être mis au chômage, à la place des ouvriers et employés dans l’industrie et le commerce. Les sommes qui échappent ainsi à la fiscalisation locale peuvent payer x nombre des fois les dettes des pays actuellement en difficulté.

Ensuite il faudrait exiger que les banques redeviennent ce qu’elles devraient être, une aide à la création des ressources, emplois… et non plus à être des places ou on ne joue qu’ avec des valeurs fictives.

Bergson a dit…

tu as les mains propres parce qu'il pleut

ils font le compte de leur compte
premier de cordée : Fillon.

5 ans premier ministre des rentrées d'argent normale 1.2 millions d'euros.
Il lui reste 100 000 € : c'est vrai que c'est un gars plutôt festif la teuf qu'il a du mener

Dédé a dit…

>peter: eh oui, la spéculation... quand on sait que durant la crise de 2008, les Etats ont aidé certaines banques en leur versant des millions et que ces mêmes banques continuent de refuser des crédits à des entrepreneurs, etc. etc... il faut moraliser les politiciens mais également moraliser les économistes.

>bergson: oui tu as raison, j'ai les mains propres parce qu'il pleut mais pas seulement! Tu as raison, il a dû faire de grosses teufs mais il ne m'a jamais invitée.

hpy a dit…

J'ai déjà publié mon patrimoine... Sérieusement, je ferais plus confiance à quelqu'un qui a de l'argent, qu'à quelqu'un qui prétend qu'il n'en a pas, surtout s'il a déjà travaillé pendant des années - et pas au salaire minimum.
"On" nous dit de préparer notre retraite, pourquoi les élus ne devraient-ils pas le faire aussi? Avec des PEL et des CEl, des assurances-vie, des appartements (à louer) et ainsi de suite.
Quant aux déclarations présidentielles, c'est du "noyage" de poisson dans ta bière. Chin.

hpy a dit…

PS. Pour info, les banques sont de moins en moins chaudes pour prêter de l'argent, que ce soit aux particuliers ou aux petites entreprises. (Source bancaire anonyme.) Même celles qui ne sont pas en haut de la liste des filous.

Dédé a dit…

>hpy: et quand les petites entreprises ne peuvent plus faire d'emprunt c'est mauvais signe. Comment donc investir dans le pays si on ne peut compter sur les banques? Les PME ne peuvent délocaliser et donc restent sur le carreau.
Mais moi je m'en fous, j'habite dans un paradis fiscal. Les déclarations de M. Ayrault font grand bruit dans mon paradis.

claude a dit…

J'ai oublié de préciser que je ne suis pas pour la déclaration du patrimoine des députés et ministres. Ce serait un étalage malsain. Le hic est qu'on ne peut pas compter sur l’honnêteté de nos élus. Car en général il ont bien plus d'argent que le commun des mortels et ils ne veulent surtout pas être soumis à l'ISF et payer les fameux 75% qu'annonce Fanfan La Tulipe, alors ils fraudent en mettant leur fric à l'abri.
Le choix du Jéjé était un très mauvais choix. Maintenant il faut savoir s'il l'était en toute connaissance des faits ou pas.
En acceptant le poste, le Jéjé s'est mis tout seul dans le KK ; le problème est que cela fait très désordre, et que cela ne donne pas une bonne image de la France. On n'avait vraiment pas besoin de ça et on n'a pas fini d'entendre parler de cette histoire.

hpy a dit…

Il n'y a pas si longtemps il était plutôt mal vu d'être obligé d'avoir recours à des crédits (sauf pour acheter une maison peut-être), et aujourd'hui il est "normal" de vivre à crédit même pour ses loisirs - comme partir en vacances. Il n'est alors pas étonnant que de nombreux jeunes (et vieux aussi) soient surendettés. Il y a peut-être une mentalité à changer (revenir un peu en arrière) pour que les jeunes (et pire encore, les enfants d'aujourd'hui qui obtiennent tout ce qu(ils veulent même sans claquer les doigts) comprennent la valeur "en sueur" de l'argent et ce que l'argent peut acheter. Il en va de même pour certains de nos élus (dans beaucoup de pays).Je trouverais normal qu'un élu de longue date déclare un patrimoine consistent - c'est le contraire qui me semble louche. Mais c'est vrai, je n'ai pas une mentalité franco-française.

Dédé a dit…

>mesdames et messieurs: et si on allait prendre une bière pour fuir toute cette pression? ;-)

Dédé a dit…

>claude: pas de soucis, moi j'aime toujours la France et rassure-toi il y a aussi des trucs pas nets chez nous dans le monde politique et économique. Ce qui est triste c'est que l'on en arrive là aujourd'hui.

>hpy: le phénomène de l'endettement est également présent en Suisse, c'est effarant de voir comment les gens arrivent à s'endetter pour des trucs tout cons.

hpy a dit…

Il y a des Cahuzac partout. Récemment un(e) ministre de mon pays natal, membre ou présidente d'une commission qui travaillait sur le travail au noir, a été prise la main dans le sac. Elle venait d'installer une porte chez elle, et avait payé le travail de main à main, donc au noir. Pas déclaré à l'URSSAF local. (Ou quelque chose dans ce style-là, en tout cas.)
C'est malhonnête, et c'est surtout une question de mentalité.

Je me rappelle un déjeuner "en belle-famille", où j'étais la seule (car DD se taisait, voyant qu'il n'avait pas besoin d'intervenir)) à dire qu'il ne faut ni travailler au noir, ni faire exécuter un travail au noir. Et pourtant, quelque temps plus tard, quand je leur parlais de mes problèmes de trouver quelqu'un pour faire ma salle de bains, il y en a eu pour me proposer quelqu'un un noir! Ils n'ont rien compris.

claude a dit…

Je suis d'accord avec Hélène, je n'ai contre sur le fait que des élus déclare un gros patrimoine, gagné à la sueur de leur front et surtout par leurs absences répétées à l'Assemblée Nationale, au Sénat (vu hier à la télé) et même, et même pire à l'Assemblée Européenne. Par contre toucher des ports de vin, c'est déjà moins clean.
Quant au surendettement, les gens on envie de tout même quand il n'en n'ont pas la queue d'un et tous ces organismes prêteurs à la c.. se frottent les mains, d'autant que les intérêts sont vachement forts.
J'avoue j'ai donné du travail au noir une fois, à un plombier, sans même le payer par dessus le marché. C'était mon beauf Martiniquais !!!
Bon wouik à tout le monde !

Dédé a dit…

je déclare posséder quelques cd, des tas de bouquins, un appareil de photo que je ne sais pas encore utiliser, un instrument de musique, des fringues d'été mais aussi d'hiver, des godiots, des tas de babioles, de la vaisselle, un ours en peluche, des rollers in line.
Oui, des rollers in line, il faut que je fasse une révision avant d'aller me casser la figure sur les routes en pente.

Nathalie Beaumes a dit…

Ah dédé, tu lances un vaste sujet. Pour moi la question n'est pas celle du patrimoine mais celle de l'enrichissement personnel durant le mandat. Publier les patrimoines des ministres aujourd'hui n'a pas bien de sens, il faut surtout s'intéresser de près à la comparaison avant-après. Quant à la question de savoir pourquoi tous ceux qui savaient n'ont rien dit, ça me semble évident : c'est qu'ils sont nombreux à être mouillés dans une combine équivalente et moins on en parle et mieux ils se portent.

Thérèse a dit…

Bien dit la p'tite dame suisse qui nous revient de loin.
Au lieu de publier des betises a ciel ouvert... pour ces politiques qui ont femmes et enfants pour repartir leurs biens, on ferait mieux de verifier la facon dont ils utilisent leurs indemnites depuis leur entree en fonction jusqu'a leur sortie.

Il a ete question d'un instrument de musique mais il n'a pas ete dit lequel :-)