mardi 23 avril 2013

L'homme est un animal (politique)

La France va devenir mardi le 14e pays à instituer le mariage entre personnes de même sexe par un vote solennel des députés. Cela ne mettra pas fin pour autant à la mobilisation des opposants à cette réforme de société portée par la gauche.

J'aurai tout vu. J'admire cette capacité des Français à descendre dans la rue pour manifester pour ou contre des idées et des réformes politiques. En Suisse, c'est à peine si on ose dire non parfois. Et il est rare que les gens descendent dans la rue. On voit parfois quelques gauchistes et fonctionnaires se rassembler sur la place Saint-François de L. pour dire leur ras-le-bol de la politique des retraites ou autre.

En France, on marche, on gueule, on brandit des banderoles, on chante des slogans. Parfois, tout le pays est ralenti par des journées de grève.
Mais on dérape aussi. Les dernières semaines, j'ai eu l'impression de voir un pays devenir fou. On se bat dans une Assemblée nationale presque vide à des heures indues, on s'insulte à la tribune, on s'invective. Dans la rue, c'est pareil. Les discours se durcissent, les slogans deviennent homophobes. On voit de petits enfants entraînés par leurs parents à crier des choses qu'ils ne comprennent pas. 

Et pendant ce temps Hollande perd des points. 

Je ne me prononce pas pour ou contre le mariage gay ici. Je dénonce simplement ce qui est devenu un cirque de société. Que les gens descendent dans la rue pour dénoncer les choses, pour crier leurs slogans, cela ne me gêne pas s'ils respectent les autres et sont tolérants. Ce qui me rebute profondément c'est que la classe politique donne une piètre image d'elle-même alors qu'elle devrait donner l'exemple: débattre du politique, tenter d'atteindre le bien-être commun, respecter les minorités et réfléchir à la meilleure façon de conduire les Hommes. 

Malheureusement, ce n'est pas cela que j'ai vu à l'Assemblée nationale ces derniers jours et je n'ai pas vu le pire puisque les caméras se sont éteintes lors des débordements. 

Aristote disait que "l'homme est par nature un animal politique". Il voulait dire par là que ce qui distingue l'homme de l'animal, c'est la communauté. Ce n'est pas la survie, la répartition des tâches nécessaires à la vie qui lie les hommes mais un lien intelligent fondé sur le discours, l'échange rationnel, et l'organisation autour de lois faites pour assurer le bien-être et le bonheur. La polis, (la cité) n'est pas fondée sur un rapport de force ou de domination. Ainsi, le citoyen a un statut public d'homme libre et égal aux autres citoyens. 

En France, le citoyen transfère une partie de sa volonté politique et met sa confiance dans les députés qui le représentent à l'Assemblée nationale dans le but de construire une société solide et respectueuse de l'ensemble des citoyens.

Mais ces derniers temps, le spectacle est devenu infâme à l'Assemblée nationale. Des échanges rationnels, certes, il y en a eu. Mais on a également entendu des arguments tout à fait irrationnels et menaçants. Il est triste que la classe politique française se soit ainsi donnée en spectacle. Elle n'a montré bien souvent que son animalité en oubliant son qualificatif de politique. 

Le mariage de l'animal et du politique tourne plutôt au vinaigre et pourrait bien déboucher sur un divorce et il est donc malheureux de ce fait de revendiquer le mariage pour tous dans ces circonstances.

On espère tout de même que la pièce montée en dessert sera à la hauteur du remue-ménage de la cérémonie. 

Heureux mariage à toutes et tous! 



© Dédé Avril 2013


23 commentaires:

claude a dit…

Moi non plus je ne dirai pas si je suis pour ou contre la mariage pour tous.
Il y avait des sujets plus importants et plus urgents à traiter dans ce pays. L'emploi et le logement, for example, et bien d'autres, comme le pouvoir d'achat des français qui se voit amputé de taxes et impôts supplémentaires pour que Fanfan la Tulipe soit le président du redressement économique du pays.
Bien évidemment ce qui se passe à l'Assemblée ne nous donne pas une bonne image de marque, mais ne l'a-t-on pas déjà perdue depuis presque 1 an. On est boudiné dans un costard et avons la cravate de travers.
Pauvre France !

Dédé a dit…

>claude: certes il y a toujours des sujets plus importants. Mais il reste néanmoins que cette décision du mariage pour tous prend tout le devant de la scène politique.

Quant à Hollande, n'oublions pas qu'il a été élu dans un contexte politique et économique difficile et qu'il ne peut pas faire de miracles, comme Sarkosy (ou d'autres) n'aurait pu en faire.
Ce que je dénonce, c'est le cirque des élus. Mais sans doute ce qui se passe à l'Assemblée nationale est le reflet de ce qui se passe dans la société.

Dédé a dit…

pardon M. SarkoZy avec un Z comme...

claude a dit…

Il l'avait dit aux Français, "le changement c'est maintenant". Je pense que la petite majorité qui l'a élu est fortement déçue, car le changement ne va pas dans le sens espéré. On n'avait franchement pas besoin d'un débat comme celui-ci qui discrédite la vie politique française. Cela n'a rien à voir avec la crise économique à laquelle il devait s'attaquer en premier.
Cette affaire en fait n'est pas saine, elle fait ressurgir l'homophobie et ça c'est très beaucoup navrant.
Je crains que les 4 années à venir soient difficiles, pour tout et tous.
Faut maintenant espérer qu'ils vont se calmer à l'AN.

Dédé a dit…

Nul doute également que dans le monde politique suisse, il existe également quelques troublions dont je parlerai une autre fois, bien sûr.

Bergson a dit…

bon je ne sais pas si tous les fonctionnaires sont gauchistes ou visé versa.

Le mariage pour tous tombe bien pour la gauche comme pour la droite qui ne sont pas plus en forme l'une que l'autre.

ça permet au front national de faire son chou gras

à Christine Boutin de nous faire sa séance je découvre les manifs et les lacrimos.

tout ça pourquoi pour permettre aux homosexuel de faire un mariage civil
dans un an tout le monde sera d'accord
et on pourra peut être chanter un chant maori comme en nouvelle zélande.

Fifi a dit…

J'ai probablement tort mais j'essaie de fuir les informations. Je deviens de plus en plus une autruche. :-(

Solange a dit…

Nous avons le mariage gai depuis une dizaine d'années, ça n'a pas changé grand chose dans nos vies.

Alain a dit…

Les débats d'idées, mêmes s'ils sont véhéments, sont plutôt l'indice d'une bonne santé de la démocratie.

Thérèse a dit…

Mon petit grain de sel c’est de dire « respect à la différence » dans des projets réalisés ensemble et si ma différence c’est que l’on m’appelle maman et que le mot papa existe à la maison alors je me sens privilégiée et j’espère pouvoir assumer jusqu’au bout sans avoir à changer les mots qui me définissent. Unique question de vocabulaire. Mettre toutes les questions entendues ou sous-entendues dans le même panier et les faire passer de force dans une loi unique n’est pas pour moi une solution acceptable et je me dois de m’interroger et d’aider avec mes faibles moyens à un meilleur demain.
Quant aux enfants en France, je lisais ce matin même dans les nouvelles la triste révélation qu’un enfant sur cinq vit dans la pauvreté alors notre tâche n'est-elle pas de lui laisser le droit de connaitre l'amour, de manger à sa faim, de connaitre ses origines et d'avoir au moment venu du travail?
Dédé débat...
Ouf j'ai réussi à répondre quelque chose.

claude a dit…

Pour rebondir sur ce que dit Thérèse, c'est bien ce que je dis, il y avait des priorités à traiter dans ce pays. La pauvreté croissante de certains français en était une aussi. Pourquoi sommes nous (et je ne parle pas de moi précisément) moins riches à deux maintenant qu'on l'a été à quatre avant ? Les chariots des magasins sont de plus en plus chers tout en achetant les produits les plus bas, les produits ECO. Mais cela intéresse qui ?
Bon, maintenant j'espère qu'on va passer à autre chose d'urgent.
Je voudrais finir en disant que j'ai vu un jour un couple de homos hommes, blancs. L'homme très bel homme et son compagnon , pas mal non plus, très légèrement efféminé. Ils étaient parents d'un petit bouchon noir de 2 ans, il les appelait tous les deux Papa et ces deux papa là étaient de vraies mères poules pour le bambin. Rien ne m'a choqué dans tout cela ; tous les trois étaient assez agréables à regarder.

Dédé a dit…

J'aime beaucoup le commentaire de solange. Car avoir le mariage gai, c'est mieux que d'avoir un mariage triste. :-)

Alain a raison mais on peut débattre sans se battre.

claude a dit…

Un mariage gay gai, c'est super !

claude a dit…

J' y repense, j'ai assisté à un mariage pas gai du tout.
La mariée était d'un triste et le marié ne semblait pas très à l'aise.
Inutile de te dire que ce mariage n'a pas duré. La mariée avait épousé l'homme qui l'avait forcée à se marier.

hpy a dit…

J'ai l'impression que les manifestants (anti) n'ont pas été traités comme il faut avec des gardes à vue de 48h entre autres pour des gens qui quittaient tranquillement une manif. Cela n'est pas bon.

Je ne suis pas sûre non plus, que tous ceux qui manifestaient sont des homophobes.

Mais bon, ça a bien occupé les esprits pendant quelque temps, et pendant ce temps, on a oublié de vrais problèmes auquel - toujours une impression - personne ne s'intéresse...

claude a dit…

Le Président de l'Assemblé a recadré gentiment Fanfan La Tulipe en lui disant qu'il fallait passer à autre chose, c'est à dire les vrais problèmes sociaux et non sociétaux.
Espérons qu'il va nous avoir rapporter de Chine tout plein de travail pour que le chômage baisse. En seulement 37 heures, cela m'étonnerait qu'il ait rempli un gros carnet de commande. J'ai vu qu'on veut leur faire connaître nos rillettes. Il ne manquerait plus qu'après ils nous refourguent des rillettes made in China.

Dédé a dit…

Si, si. Moi je m intéresse de près aux problèmes. Je suis très activé sur le terrain.

claude a dit…

Tu pourrais peut-être nous faire un pst sur le murs de cons.

Dédé a dit…

tu parles de quel mur?

Dédé a dit…

parce qu'il y a plein de murs des cons. Prenons par exemple le mur qui sépare Israël de la Palestine ou alors le potentiel mur entre la Grèce et la Turquie.
et tous les autres...

Le mur des cons? une histoire risible selon moi... il y a tant d'autres murs qui mériteraient qu'on s'y attarde et qu'on débatte à leur sujet.

claude a dit…

Celui qui est dans le local du syndicat de la magistrature, avec plein de photos de personnalités essentiellement de droite, avec des légendes douteuses, cet affichage est présenté comme le murs des cons, sachant que l'ensemble de la magistrature est plutôt de gauche. Curieusement il y a la photo de Manuel Valls, notre actuel Ministre de l'Intérieur. Pire la photo d'un homme que je ne connais pas et dont la fille a été tuée de plus de 30 coups de couteaux dans le métro ou le RER. C'est un journaliste qui a fait une vidéo de ce mur avec son portable. Il s'occupe de la partie justice d'une chaîne de télé. Beaucoup de ces personnalités ont porté plainte.
Je pensais que tu en avais entendu parler aux infos françaises.

Dédé a dit…

>claude: bien sûr que j'en ai entendu parler mais je n'ai pas envie de polémiquer sur le sujet, la presse française le fait déjà très très bien et comme je le dis dans mon dernier commentaire, je pense qu'il y a d'autres murs dont on devrait parler...

Nathalie Beaumes a dit…

Moi je suis au fond bien contente que le mariage soit maintenant gai gai gai. Plus on est de fous plus on est gai.