lundi 28 octobre 2013

Qu'est-ce qu'on se bétonne...(bidonne?)!

Lu aujourd'hui pour vous dans la presse électronique:
"Une fausse chirurgienne esthétique américaine qui injectait du ciment et de la colle dans les fesses de ses «patientes» pour que leur derrière ait un aspect rebondi a été condamnée jeudi à un an de prison en Floride."

Cette histoire me fait simplement écrire ceci: 

Il y en a qui ont du plomb dans la cervelle et d'autres qui ont du ciment dans le c...

Personnellement, je préfère les premiers. Ils ont toute ma sympathie. Intelligents, brillants, j'aime les accueillir dans mes soirées mondaines. 

Je trouve les deuxièmes tout à fait insupportables. Ils font du bruit quand il s’assoient et bien souvent, ils détruisent maladroitement mes chaises de jardin pendant mes soirées mondaines lorsqu'ils essaient d'y déposer avec délicatesse leur gros postérieur en ciment prompt.
 
Et quand je leur fous des coup de pied au c... après avoir tenté de leur expliquer que la chirurgie esthétique fait des ravages, cela me casse les pieds. 

Vous n'avez qu'à essayer d'envoyer un coup de pied dans un mur, vous verrez que cela fait très mal. 




19 commentaires:

ELFI a dit…

cimenter les fesses, 'gâcher' le cul..

Alain a dit…

J'ai également vu cette info ; à vrai dire, je n'y ai pas vraiment cru, mais dans l'époque formidable où nous vivons, tout est possible.

hpy a dit…

Du ciment pour des transsexuels, paraît-il. (Moi aussi, je lis des drôles d'infos.)
Ca, ou du plomb dans l'aile...

Solange a dit…

Ça doit être lourd à porter!

Jackss a dit…

Si ment..., devra confesser.

claude a dit…

C'est dingue ça ! Sans doute encore l'appât des dollars.
Perso je n'ai pas besoin de ça, j'ai le derrière déjà bien rebondi.
J'ai vu un reportage un jour : un toubib ricain diluait grave avec de l'eau des produits de chimio et les revendait aux hôpitaux. Il s'en ai mis plein les fouilles avec ce marché plus que noir et maintenant il dort à l'ombre dans une cote orange.

Dédé a dit…

Comme le dit Alain dans son commentaire, nous vivons dans un monde formidable. Il y en a qui sniffe de la colle, d'autres qui se l'injectent dans les fesses. On aura bien tout vu.

Miss_Yves a dit…

Tu aurais dû mettre des photos pour illustrer ce popo...ciel! que dis-je? ce PROPOS !

Miss_Yves a dit…

http://www.editions-jclattes.fr/livre-la-guerre-des-fesses-jean-claude-kaufmann-476504

C'est très sérieux!

Fifi a dit…

Ha! Ha! Comme le dit Solange, cela doit "être lourd à porter" :o)mais les fesses sont sûrement joliment rebondies !

Dédé a dit…

Merci Miss-Yves pour la référence. J'ai déjà lu un certain nombre de bouquins de ce cher Jean-Claude et je trouve qu'il a un talent certain à analyser le jeu de l'amour, des apparences et de la quête de l'homme-femme idéale dans notre société désabusée.

claude a dit…

Auf wiedersehen !

Bergson a dit…

le problème c'est qu'il faut acheter un slip en zinc

Dédé a dit…

il y a un autre problème mon cher bergson. Si après une bonne cuite, on a la tête dans le c..., et ben avec un c... en ciment, ça fait encore plus mal.

Peter Olson a dit…

On est bien prude ici, personne ose dire c... ?

Dédé a dit…

>peter: c'est une réunion mondaine ici. :-)

Cergie a dit…

"La presse électronique"... D'Artagnan aussi à rajouté ce support à tout ce que l'on reçoit déjà sur papier... J'imagine qu'il sélectionne ses articles....
:-)
Du ciment pourquoi pas au propre car au figuré l'humanité se divise en deux catégories : "culs de plomb" et "culs à ressort". Les culs de plombs restent le derrière sur leur chaise tout au long des repas, aussi longs soient-ils, alors que les culs à ressort se lèvent pour faire le service, débarrasser etc...

Fifi a dit…

Je vais mettre en mémoire les culs de plomb et à ressorts de Cergie. C'est une image assez conforme pour illustrer les différentes façon d'être assis.
En général la mère de famille a un cul à ressorts :-)

Marguerite-marie a dit…

je lis ce magnifique message et les commentaires certes bien prudes mais si pleins de bon sens, mais je vois dans ton texte une petite incohérence: tes chaises de jardin ne craignent pas d'être défoncées pendant tes réunions mondaines car je suis sure que tu n'invites pas ces culs(Les bonnets rouges osent tout même les "gros mots"!) plombés .